Bienvenue
Matchs
Actualités
Vidéos
Classement
Matchs
Aujourd'hui
Derniers Matchs
Prochains Matchs
Actualités
Analyses & commentaires
24 Août
17:15
PSG – Mercato : Neymar, son avenir…Marco Verratti met la pression à ses dirigeants

Présent en conférence de presse, avant le match contre Toulouse demain, Marco Verratti, le milieu de terrain du PSG, a fait passer un message assez clair.

Le sens de la formule, assurément. Pas de propos choc, mais une façon évidente de faire passer un message clair, histoire de bien comprendre ce que souhaite Marco Verratti quant à l’avenir à court terme du PSG. Premier dosier, ô combien d’actualité, Neymar.

« Je suis très proche de lui, mais ce sont des choses particulières. Je n’aime pas aller voir Ney, lui mettre la pression, lui dire des choses ou parler souvent de ça. Bien sûr que j’espère qu’il va rester ici. Ils sont trois ou quatre joueurs au monde à avoir les qualités de Ney. Il n’a pas eu de chance ces deux dernières années, je pense qu’il nous a beaucoup manqué dans les moments décisifs de la saison. Comme Messi et Ronaldo dans les matches décisifs, ils font la différence. Ce sont des joueurs qui changent le match. Il n’y en a pas beaucoup comme Ney à Paris et dans le monde. C’est pourquoi je souhaite qu’il reste. Moi je l’espère, mais ça les concerne eux. Je pense que tout le monde va prendre les bonnes décisions. »

L’occasion, également, pour l’Italien de rappeler son attachement au club de la capitale. Et si les dirigeants veulent le voir prolonger, Verratti n’y verra aucun inconvénient. Bien au contraire… »Il me reste deux ans de contrat, ça va dépendre du club, mais ce n’est pas très important en ce moment. Comme on l’a toujours fait, s’ils souhaitent que je reste ici, ce ne sera pas un problème pour trouver un accord. Comme je l’ai dit, j’ai envie de faire un pas en avant avec cette équipe. On est parti de zéro ici, on est toujours dans la conquête de l’Europe. »

L.T.

24 Août
17:15
RC Lens : Philippe Montanier ne masque plus son inquiétude

En milieu d’après-midi, le RC Lens s’est une fois encore incliné sur la pelouse de l’ESTAC (0-2). Inquiétant pour son entraîneur, Philippe Montanier.

Une défaite, la seconde consécutive, après le revers face au Havre il y a une semaine. Et, surtout, un jeu d’une pauvreté sans nom avec très peu d’occasions en 90 minutes et une frappe cadrée face à Troyes. Le RC Lens n’a rassuré personne cet après-midi et Philippe Montanier, qui se voulait confiant au cours des derniers jours, ne cache plus ses doutes. Propos tenus sur l’antenne de BeIN Sports et retranscrits par Lensois.com.

 » Je suis soucieux car je trouve qu’il s’agit de notre 3e prestation à l’extérieur en dessous de notre niveau. C’était un match équilibré. On ne concédé pas un tir cadré de la première mi-temps et on prend un but sur un coup de pied arrêté. On essaye de revenir, on fait de grossières erreurs. On a été en-dessous de ce que l’on peut faire. On n’a pas pesé offensivement. On n’a pas senti que l’on pouvait revenir, malgré la volonté, mais c’était insuffisant. »

L.T.

24 Août
16:15
Résultat Ligue 2 : le RC Lens s’incline à Troyes (0-2)

Pour le compte de la 5e journée de Ligue 2, le RC Lens se déplaçait depuis 15 heures sur la pelouse de Troyes. Résultat, une seconde défaite consécutive (0-2).

Une tête non cadrée de Banza à la 21e, Mauricio qui aurait pu obtenir un pénalty à la 32e, la possession du ballon… Le Racing Club de Lens a tout bien fait en première période, si ce n’est de faire preuve de réalisme. Et comme ça arrive souvent en football, les « Sang et Or » ont été punis pour ces occasions manquées.

Le défenseur central aubois Boubakar Kouyaté s’est élevé plus haut que Guillaume Gillet et Steven Fortes sur un coup franc excentré sur la droite. Cette ouverture du score dans les arrêts de jeu de la première période a constitué un véritable coup de massue pour les Lensois.

Au retour des vestiaires, les Sang et Or ont affiché leurs limites du moment. Ne se créant pas de franches occasions et en ne cadrant, en 90 minutes, qu’une seule frappe. Ni Boli, ni Mesloub, entrés en cours de jeu, n’ont pu modifier la donne. En toute fin de match (83e), l’ESTAC allait même doubler la mise (2-0, Lenny Pintor).

Le RC Lens reste sur deux défaites consécutives et un match nul en trois journées. A quatre points du podium et à six du leader lorientais.

 

24 Août
16:15
ASSE – Mercato : rebondissement dans le dossier Grégoire Defrel ?
24 Août
15:33
FC Nantes : l’entraîneur de l’Amiens SC connaît bien les Canaris

Ce samedi, l’entraîneur de l’Amiens SC, Luka Elsner, aura à cœur de régaler la Licorne face à un FC Nantes dont il connaît le jeu par cœur.

Bien qu’il vienne de Belgique et soit novice en L1, Luka Elsner connaît bien notre championnat. En effet, son père y a joué dans les années 70, à l’OGC Nice, et lui a grandi avec l’amour des Aiglons. Il a aussi pu admirer de près le fameux jeu à la Nantaise que va tenter de faire revivre Christian Gourcuff.

« Ce FC Nantes est une équipe en transition, avec le style Gourcuff, a-t-il expliqué en conférence de presse. Pour nous, elle est difficile à analyser. Le danger peut venir de plusieurs points avec du jeu direct comme il peut venir du jeu au sol, avec des décalages, des passes courtes et que M. Gourcuff affectionne. Elle a posé beaucoup de problèmes à l’OM la semaine dernière. »

« C’est une équation qu’il nous faudra résoudre mais je veux aussi me concentrer sur nos qualités. Sans pour autant croire que nous sommes arrivés à quoi que soit. Nous devons remettre contre Nantes la même intensité, la même abnégation et il faut que tous les joueurs aient mal après le match et qu’ils reviennent au vestiaire avec des maillots trempés de sueur. »

« Aucun relâchement n’est possible et nous avons à cœur de vivre un moment intense avec nos supporters. J’ai envie de revivre la même chose et je suis impatient d’être à ce samedi sur le terrain avec les joueurs, d’aller au combat. Ce sera un défi très dur et nous allons batailler du début jusqu’à la fin. »

R.N.

24 Août
15:33
Résultat Ligue 2 : ESTAC 1-0 RC Lens (mi-temps)

Coup de tonnerre au stade de l’Aube : alors que l’ESTAC était dominée par le RC Lens, elle a ouvert le score juste avant la pause.

Une tête non cadrée de Banza à la 21e, Mauricio qui aurait pu obtenir un pénalty à la 32e, la possession du ballon… Le Racing Club de Lens a tout bien fait en première période, si ce n’est de faire preuve de réalisme. Et comme ça arrive souvent en football, les « Sang et Or » ont été punis pour ces occasions manquées.

Le défenseur central aubois Boubakar Kouyaté s’est élevé plus haut que Guillaume Gillet et Steven Fortes sur un coup franc excentré sur la droite. Cette ouverture du score dans les arrêts de jeu de la première période a constitué un véritable coup de massue pour les Lensois.

Ceux-ci doivent impérativement réagir car après deux mauvais résultats (nul à Clermont, défaite contre Le Havre), ils pourraient se retrouver à six points de la tête.

R.N.

24 Août
14:33
OM : les ego, le mercato, Luiz Gustavo… Carvalho balance quelques vérités bien senties

Adjoint d’André Villas-Boas, l’ancien défenseur Ricard Carvalho s’est exprimé pour la première fois sur son expérience sur le banc de l’OM.

On voit André Villas-Boas échanger régulièrement avec son adjoint, Ricardo Carvalho. L’ancien défenseur a récemment pris sa retraite pour entamer sa reconversion sur le banc. Plutôt discret, il s’est confié ce samedi à La Provence, délivrant quelques vérités qui font mouche sur la mentalité des joueurs actuels ou sur le mercato olympien.

« Le club ne peut pas dépenser beaucoup d’argent. C’est le plus difficile pour nous. On compte sur les joueurs qui sont ici. Luiz Gustavo ? L’entraîneur veut prendre des joueurs, mais le fair-play financier nous l’empêche. Donc on veut que tout le monde reste, et Gustavo aussi. C’est un joueur très important. Après, ce n’est pas à nous de décider. Il faut voir avec les dirigeants… »

« La gestion du vestiaire est plus difficile de nos jours. À mes débuts, tout ce que le coach disait était respecté. Maintenant, les joueurs font comme ils veulent. Si je parle du penalty raté de Benedetto ? Non, il valait mieux pour nous que Dim’ (Payet) le tire, cela aurait été plus facile à accepter de le voir rater parce que c’était notre choix. Mais son geste partait d’une bonne intention, c’était pour mettre Dario en confiance. »

« Dans le groupe, ça passe. J’étais joueur, j’ai déjà connu ça. Ce que je voulais dire, c’est que les joueurs acceptaient beaucoup plus la critique avant. Aujourd’hui, ils pensent que tu les critiques pour les blesser, pas pour les aider à progresser. Alors que l’entraîneur essaie toujours de faire grandir ses joueurs et son équipe. Mais il y a plus d’ego qu’avant, aussi. »

R.N.

24 Août
14:33
OL : Dubois compare les méthodes Sylvinho et Genesio

Interrogé par RTL, le latéral droit de l’OL Léo Dubois a expliqué ce qui avait changé entre le mandat de Bruno Genesio et celui de Sylvinho.

La campagne de matches amicaux ne laissait pas présager un tel début de saison de la part de l’Olympique Lyonnais. Et pourtant, les Gones ont démarré à toute vitesse, laminant Monaco à Louis-II (3-0) plus explosant Angers (6-0) au Groupama Stadium. Interrogé par RTL sur ce changement de visage, le latéral droit Léo Dubois a expliqué :

« Dans le groupe, on reste les pieds sur terre. Notre coach a l’expérience du très haut-niveau, on n’a fait que deux matchs. Au quotidien, on n’a pas changé grand-chose. On fait beaucoup de vidéos, beaucoup de rigueur à travers ces vidéos. Entre nous les joueurs, on a eu une discussion qui a été très importante, tout le monde a eu l’opportunité de s’exprimer. »

« Le brassard ? Je suis très content pour Denayer. Il est exemplaire sur et en dehors du terrain. Ce n’était pas du tout une compétition entre nous. On a notre capitaine et on essaie de l’aider au quotidien. »

R.N.

Vidéos des matchs
Ligue 1 Conforama
LaLiga Santander
Serie A
Journée 38
Olympique de Marseille-Montpellier Herault SC (1-0) - Journée 38 - Ligue 1
Stade de Reims-Paris Saint-Germain (3-1) - Journée 38 - Ligue 1
Nimes Olympique-Olympique Lyonnais (2-3) - Journée 38 - Ligue 1
FC Nantes-RC Strasbourg Alsace (0-1) - Journée 38 - Ligue 1
SM Caen-Girondins de Bordeaux (0-1) - Journée 38 - Ligue 1
Angers SCO-AS Saint-Etienne (1-1) - Journée 38 - Ligue 1
Stade Rennais FC-LOSC (3-1) - Journée 38 - Ligue 1
Dijon FCO-Toulouse FC (2-1) - Journée 38 - Ligue 1
Amiens SC-EA Guingamp (2-1) - Journée 38 - Ligue 1
OGC Nice-AS Monaco (2-0) - Journée 38 - Ligue 1
Ligue 1 2018-2019 Résumé Journée 38
Journée 38
Sevilla FC vs Athletic Club (2-0) - Journée 38 - LaLiga
SD Huesca vs CD Leganés (2-1) - Journée 38 - LaLiga
SD Eibar vs FC Barcelona (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Real Valladolid vs Valencia CF (0-2) - Journée 38 - LaLiga
Real Madrid vs Real Betis (0-2) - Journée 38 - LaLiga
RCD Espanyol vs Real Sociedad (2-0) - Journée 38 - LaLiga
RC Celta vs Rayo Vallecano (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Levante UD vs Atlético de Madrid (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Getafe CF vs Villarreal CF (2-2) - Journée 38 - LaLiga
Deportivo Alavés vs Girona FC (2-1) - Journée 38 - LaLiga
LaLiga 2018-2019 Résumé Journée 38
Journée 38
Sampdoria (2-0) Juventus - Journée 38 - Serie A
Atalanta (3-1) Sassuolo - Journée 38 - Serie A
Frosinone (0-0) Chievo - Journée 38 - Serie A
Fiorentina (0-0) Genoa - Journée 38 - Serie A
Cagliari (1-2) Udinese - Journée 38 - Serie A
Bologna (3-2) Napoli - Journée 38 - Serie A
Torino (3-1) Lazio - Journée 38 - Serie A
Inter (2-1) Empoli - Journée 38 - Serie A
SPAL (2-3) Milan - Journée 38 - Serie A
Roma (2-1) Parma - Journée 38 - Serie A
Serie A 2018-2019 Résumé Journée 38
Classement
Ligue 1
LaLiga Santander
Premier League
Total CAF Champions League
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
0
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
3
1
1
0
0
1
0
1
3
1
1
0
0
1
0
1
3
1
1
0
0
1
0
1
3
1
1
0
0
1
0
1
3
2
1
0
1
2
2
0
1
1
0
1
0
1
1
0
1
1
0
1
0
1
1
0
1
2
0
1
1
5
6
-1
1
2
0
1
1
4
5
-1
0
1
0
0
1
1
2
-1
0
1
0
0
1
1
2
-1
0
1
0
0
1
0
1
-1
0
1
0
0
1
0
1
-1
0
1
0
0
1
0
1
-1
0
1
0
0
1
1
3
-2
0
1
0
0
1
0
2
-2
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
4
2
1
1
0
5
3
2
4
2
1
1
0
3
2
1
4
2
1
1
0
2
1
1
4
3
1
1
1
1
2
-1
4
3
1
1
1
4
7
-3
3
2
1
0
1
4
2
2
3
3
1
0
2
4
5
-1
3
3
1
0
2
6
8
-2
2
2
0
2
0
1
1
0
1
2
0
1
1
0
1
-1
1
2
0
1
1
1
6
-5
0
2
0
0
2
1
4
-3
0
2
0
0
2
1
5
-4
0
2
0
0
2
0
4
-4
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
7
6
2
1
3
4
6
-2
7
6
2
1
3
6
10
-4
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
6
6
1
3
2
6
6
0
2
6
0
2
4
3
9
-6
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
10
6
3
1
2
5
9
-4
2
6
0
2
4
4
11
-7
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
8
6
2
2
2
6
9
-3
7
6
2
1
3
9
7
2